Marlène Schiappa veut aider les femmes entrepreneurs – Le Figaro – 10 juin 2020

Bienvenue sur le site des Dirigeantes Actives 77 ! Forums Forum Adhérentes Relais d’informations Marlène Schiappa veut aider les femmes entrepreneurs – Le Figaro – 10 juin 2020

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Secrétariat Da77, il y a 1 mois et 4 semaines.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #5713

    Secrétariat Da77
    Participant

    Marlène Schiappa veut aider les femmes entrepreneurs – Le Figaro – 10 juin 2020

    https://www.lefigaro.fr/societes/marlene-schiappa-veut-aider-les-femmes-entrepreneurs-20200610

     

    Marlène Schiappa veut aider les femmes entrepreneurs

    Guide de bonnes pratiques, prix de 100.000 euros, fonds de dotation… La secrétaire d’État multiplie les initiatives.

    mis à jour hier à 20:31

    Erreur ! Nom du fichier non spécifié.

    Marlène Schiappa, secrétaire d’État, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes. Jean-Christophe MARMARA/Le Figaro

    La crise sanitaire ne doit pas faire oublier que l’égalité entre les femmes et les hommes est la grande cause du quinquennat Macron. Et la secrétaire d’État en charge du sujet est là pour le rappeler. Marlène Schiappa vient en effet d’adresser aux entreprises, aux organisations patronales et aux réseaux consulaires un guide pratique baptisé «Pour une reprise de l’activité avec les femmes et les hommes» et répertoriant 15 bonnes pratiques à mettre en œuvre.

    À lire aussi : Marlène Schiappa présente 15 mesures en faveur de l’émancipation économique des femmes

    «Les salariés ont goûté au télétravail. Pour accompagner la reprise, il est nécessaire qu’ils se sentent bien dans l’entreprise, ce qui rejoint les sujets d’équilibre des temps de vie et d’égalité femmes-hommes, indique au Figaro Marlène Schiappa. Les entreprises n’ont pas le temps de phosphorer sur ces sujets et, pour leur simplifier la tâche, nous mettons à leur disposition quelques solutions clés en main. La crise ne doit pas non plus faire oublier l’obligation d’égalité salariale. Nous le rappelons au passage.»

    Ce vendredi, son secrétariat d’État lancera également avec France Active une campagne médias valorisant les femmes chefs d’entreprise qui ont bénéficié des plans de soutien à l’économie mis en place par l’État. L’objectif est à la fois de mieux faire connaître ces dispositifs aux femmes pour qu’elles s’en saisissent et de valoriser ces rôles modèles.

    Stimuler l’entrepreneuriat

    En France, les femmes ne représentent qu’un tiers des entrepreneurs. «Si autant de femmes que d’hommes entreprenaient, cela augmenterait le PIB et générerait de la croissance. Notre volonté, c’est de doubler le nombre de femmes qui créent des entreprises d’ici la fin du quinquennat. C’est pourquoi nous voulons mieux soutenir les femmes dans la vie économique»,souligne Marlène Schiappa.

    Pour stimuler l’entrepreneuriat au féminin, la ministre va donc lancer, en partenariat avec quinze réseaux féminins (Bouge ta boîte, Mampreneures, Femmes Business Angels, etc.), un prix de 100.000 euros entièrement financé par l’État qui récompensera, dans quatre catégories, des femmes à la tête de jeunes sociétés. «La majorité des entreprises (51 %) ne dépasse pas le stade des trois ans. Ce cap est difficile à franchir pour n’importe quelle entreprise, mais encore plus quand on est une femme car, toutes les études le prouvent, elles ont moins accès à l’information et aux financements. En période de crise, les choses s’annoncent encore plus compliquées, c’est pourquoi l’État leur apporte son soutien», assure Marlène Schiappa. La secrétaire d’État planche d’ailleurs actuellement, avec le ministère de l’Économie et Bpifrance, sur la création d’un fonds de dotation pour les femmes entrepreneurs.

    La rédaction vous conseille

     

    Transmis par :

     

    Alain Cloche Consultant Indépendant

    VIGIE Voltaire – Veille Informationnelle et Gestion de l’Intelligence Economique – Membre du SYNFIE

     

    Mission de veille pour Agnès Bricard et lONG Business and Professional Women (BPW France)
    +33 6 71 23 22 29  I  @VigieVoltaire

    alain.cloche@vigie-voltaire.fr

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.